Vous êtes sur la page : Accueil > Informations Montagne >> Se protéger du soleil

Se protéger du soleil




Après le froid (voir les articles : Protection du froid et Hypothermie), un autre facteur peut avoir des conséquences sur votre progression en montagne. Cet autre facteur est le soleil. Après une longue exposition sans protection adéquate, le soleil peut avoir des effets très handicapants : brûlure plus ou moins importante de la peau, brûlure de la cornée (ophtalmie) et vous contraindre à l'immobilité pendant quelques jours. Le soleil sur les lèvres peut également provoquer de douloureux herpès.

Ce sont des radiations invisibles (ultraviolet et infrarouge) qui vont causer ces blessures. L'exposition aux ultraviolets est plus importante en montagne qu'à la mer. En altitude, l'atmosphère est plus fine et filtre moins les rayons du soleil en particulier les ultraviolets. De plus, la neige et la glace, souvent rencontrées lors de trekking ou d'ascension, reflètent 75% à 90% (suivant la texture de la neige) des radiations ultraviolettes émises dans l'atmosphère. Les grimpeurs et trekkeurs évoluant dans ces milieux sont exposés aussi bien au rayonnement direct qu'à cette réflexion. Cette réflexion peut être encore accentuée par l'état du terrain (cuvette). Un ciel couvert ne filtre pas les ultraviolets. Les radiations ultraviolettes peuvent même être plus importantes par un ciel couvert qu'un jour sans nuage. De telles radiations peuvent être particulièrement dangereuses car elles sont souvent crues dispersées par les nuages. Les heures de plus fort rayonnement sont les 4 heures de la mi-journée, la protection à ces heures doit être optimale.

Les personnes sont différentes face au rayonnement solaire. Les personnes rousses et blondes avec yeux bleues ou verts sont beaucoup plus sensibles que des personnes brunes aux yeux noirs ou marron. Les enfants sont plus sensibles que les adultes.

Prévenir


La peau

La première des préventions est de s'exposer petit à petit afin que la peau fabrique ses propres protections. Cela n'est pas toujours possible pour les personnes à la peau sensible (rousses ou blondes). La meilleure solution est pour celles-ci d'aller consulter un dermatologue avant de s'exposer au soleil d'altitude.

Les crèmes écrans sont des protections efficaces si appliquées fréquemment. Le nez, le cou, les joues sont souvent le plus exposés, si les crèmes ne suffisent pas, utiliser une protection solide (couvre-nez, masque, foulard).

Les indices de protection (crèmes)

Peau de type roux, blond ou avec taches de rousseur = protection 8-15 (SPF)

Peau de type sensible ne brunissant pas = protection 6-12 (SPF)

Peau modérément sensible = protection 4-8 (SPF)

Peau de type brun clair = protection 2-6 (SPF)

Peau de type brun foncé = protection 2-4 (SPF)

Les yeux

La surface des yeux (cornée) absorbe les radiations ultraviolettes comme la peau. Une longue exposition provoque des brûlures de la cornée (ophtalmie). Les yeux clairs sont plus sensibles que les yeux foncés, mais aucun ne peut résister à une longue exposition (même les yeux foncés des porteurs). Un porteur non protégé à toutes les chances d'attraper une ophtalmie (veuillez-y) et c'est toute votre progression qui sera stoppée. Aucune sensation ne sera ressentie durant l'exposition. C'est plusieurs heures après que les signes d'une ophtalmie se feront sentir : une sensation d'irritation, de sécheresse puis comme du sable dans les yeux (coup d'arc). Toute lumière peut devenir douloureuse à supporter. Une longue exposition peut même provoquer des cécités plus ou moins durables.

La meilleure protection reste donc les lunettes de montagne avec des verres à haut pouvoir filtrant et bien enrobant bien l'orbite oculaire (le soleil passant sur les côtés ou en dessous fait autant de dommage que venant de face, surtout dans la neige). Elles doivent être portées même lorsque le ciel est nuageux.


Les lunettes de vue photosensibles ne sont pas suffisamment adaptées aux conditions rencontrées en montagne. Il existe des masques spéciaux pouvant être portés avec ce type de lunettes.

Si possédez des lunettes sans protections latérales et êtes pris de court, vous pouvez en découper dans du carton et les ajuster sur vos montures.